Intéressantes questions soulevées par H. Arzeliès dans « Fluides relativistes »
Annales de l'I.H.P. Physique théorique, Volume 16 (1972) no. 2, p. 103-117
@article{AIHPA_1972__16_2_103_0,
     author = {Costa de Beauregard, Olivier},
     title = {Int\'eressantes questions soulev\'ees par H. Arzeli\`es dans \guillemotleft{} Fluides relativistes \guillemotright{}},
     journal = {Annales de l'I.H.P. Physique th\'eorique},
     publisher = {Gauthier-Villars},
     volume = {16},
     number = {2},
     year = {1972},
     pages = {103-117},
     zbl = {0253.76067},
     mrnumber = {309505},
     language = {fr},
     url = {http://www.numdam.org/item/AIHPA_1972__16_2_103_0}
}
Costa de Beauregard, O. Intéressantes questions soulevées par H. Arzeliès dans « Fluides relativistes ». Annales de l'I.H.P. Physique théorique, Volume 16 (1972) no. 2, pp. 103-117. http://www.numdam.org/item/AIHPA_1972__16_2_103_0/

[1] H. Arzeliès, Fluides relativistes, principes généraux, équations fondamentales, Masson et Cie, Paris, 1971.

[2] O. Costa De Beauregard, La théorie de la relativité restreinte, Masson et Cie, Paris, 1949, p. 90-106. | MR 34122 | Zbl 0036.42501

[3] O. Costa De Beauregard, Précis of Special Relativity, Academic Press, New-York, 1966, p. 103-139. | MR 207315

[4] Réf. [1], p. 2.

[5] Réf. [1], chap. III, p. 15-51.

[6] R.G. Newburgh, Nuovo Cimento, t. 61 B, 1969, p. 201.

[7] H. Ott, Zeits. Phys., t. 175, 1963, p. 70. | Zbl 0116.20703

[8] H. Arzeliès, Nuovo Cimento, t. 35, 1965, p. 792.

[9] O. Costa De Beauregard, C. R. Acad. Sc., 221, 1945, p. 743.

[10] A.J. Mc Connell, Annali di Mat. Pura ed Appl., t. 6, 1929, p. 207. | JFM 55.1032.03

[11] J.L. Synge, Trans. Roy. Soc., Canada, t. 28, 1934, p. 127. | JFM 60.1425.01 | Zbl 0010.18606

[12] É. Durand, J. Math. pures et appl., t. 25, 1946, p. 179. | MR 23644

[13] O. Costa De Beauregard, J. Math. pures et appl., t. 25, 1946, p. 477. | MR 23645

[14] Réf. [1], p. 5 et 68.

[15] Voir réf. [1], p. 4 ou 104, les équations proposées; nous laisserons comme exercice simple au lecteur de montrer l'équivalence entre l'équation (7) compte tenu de (8), p. 4 d'Arzeliès, et (45) ou (46) de notre texte. Incidemment, Arzeliès écrit à plusieurs reprises qu'il trouve inutile l'introduction d'un tenseur d'impulsion-énergie du second rang. C'est parce que nous la trouvons très utile que nous récrivons l'équation d'Arzeliès sous la forme (45) ou (46)....

[16] Réf. [1], p. 81.

[17] Réf. [1], p. 42-43.

[18] L.A. Schmid, Nuovo Cimento, t. 52 B, 1967, p. 288 et 313.

[19] G.N. Lewis et R.C. Tolman, Phil. Mag., t. 18, 1909, p. 510. | JFM 40.0749.01

[20] M. Von Laue, Verhandl. Deutsch. Phys. Ges., 1911, p. 513. | JFM 42.0724.03

[21] P.S. Epstein, Ann. der Physik, t. 36, 1911, p. 779. | JFM 42.0732.02

[22] H. Arzeliès, Nuovo Cimento, t. 35, 1965, p. 783. | Zbl 0128.44801