Pour une typologie discursive via la théorie des esquisses
Mathématiques et Sciences humaines, Volume 129  (1995), p. 37-69

There is a great diversity in the work that has been done on the theme of enunciation and it is not easy to do typological research or research into universals for the theory of enunciation, as has been done for other linguistic disciplines (e.g. phonology, syntax), because, on the one hand, the different approaches proposed by the specialists do not always agree and, on the other, enunciation in itself represents an extremely vast field. What is needed is an organisational principle for this enormous field of enunciation, which would make it possible to give a synopsis, or to see, at a glance, all the essential enunciative datafor any given speech. It seems to us that the mathematical category theory (particulary the sketch theory) provides this organisational principle.

L'état des travaux sur le thème de l'énonciation est très diversifié et il n'est pas facile de faire des recherches typologiques ou des recherches d'universaux pour la théorie d'énonciation, comme on l'a fait pour les autres disciplines de la linguistique (ex. phonologie, syntaxe), parce que d'une part, les approches proposées par les spécialistes ne concordent pas toujours et d'autre part, l'énonciation, en elle-même, constitue un champ extrêmement vaste. Il faudrait avoir un principe organisateur pour cet énorme champ de l'énonciation qui permette de donner une synopse, qui permette de voir en un clin d'oeil toutes les données énonciatives essentielles d'un discours donné. Il nous semble que la théorie mathématique des catégories (et en particulier celle des esquisses) fournisse ce principe organisateur.

@article{MSH_1995__129__37_0,
     author = {Gerner, Matthias},
     title = {Pour une typologie discursive via la th\'eorie des esquisses},
     journal = {Math\'ematiques et Sciences humaines},
     publisher = {Ecole des hautes-\'etudes en sciences sociales},
     volume = {129},
     year = {1995},
     pages = {37-69},
     language = {fr},
     url = {http://www.numdam.org/item/MSH_1995__129__37_0}
}
Gerner, Matthias. Pour une typologie discursive via la théorie des esquisses. Mathématiques et Sciences humaines, Volume 129 (1995) , pp. 37-69. http://www.numdam.org/item/MSH_1995__129__37_0/

[1] Achard, Pierre, La Sociologie du Langage, Que sais-je ?, n° 2720, Paris, Presses Universitaires de France, 1993.

[2] Achard, Pierre, "Entre deixis et anaphore : le renvoi du contexte en situation. Les opérateurs "alors" et "maintenant" en français, Morel Mary-Annick, Danon-Boileau Laurent, La deixis, Colloque en Sorbonne, 8-9 juin 1990,. in Linguistique Nouvelle, Paris, Presses Universitaires de France, 1992.

[3] Achard, Pierre, Réflexions méthodologiques sur quelques domaines mathématiques susceptibles d'être de quelque Intérêt pour une Sémantique Discursive.

[4] Bell, J.L., Toposes and local set theories. An introduction, Oxford, Clarendon Press, 1988. | MR 972257 | Zbl 0649.18004

[5] Benveniste, Emile, Problèmes de linguistique générale., Paris, Gallimard, Tomes 1 et 2, 1966 et 1974.

[6] Cervoni, Jean, L'énonciation, Linguistique Nouvelle, Paris, Presses Universitaires de France, 1987.

[7] Chellas, Brian F., Modal logic - an introduction, Cambridge, Cambridge University Press, 1980. | MR 556867 | Zbl 0431.03009

[8] De Balzac, Honoré, Eugénie Grandet, Paderborn, Ferdinand Schöningh, 1980.

[9] Culioli Antoine, Pour une linguistique de l'énonciation. opérations et représentations, Collection L'Homme dans la langue, Tome 1, Paris, Ophrys, 1990.

[10] Dubois, Jean, Giacomo, Mathée, Guespin, Louis, Marcellesi, Christiane, Marcellesi, Jean-Baptiste, Mével, Jean-Pierre, Dictionnaire de Linguistique, Paris, Larousse,1991.

[11] Ebbinghans, Heinz-Dieter, Flum, Jörg, Thomas, Wolfgang, Einführung in die mathematische Logik, Darmstadt, Wissenschaftliche Buchgesellschaft,1986. | MR 915340 | Zbl 0399.03001

[12]Ehresmann Charles, "Esquisses et types de structures algébriques ", Bull. Inst. Polit. Iasi, XIV, 1968. | MR 238918 | Zbl 0196.03102

[13] Gerner, Matthias, Le lien entre la logique et la géométrie via les esquisses, Thèse de Doctorat de Mathématique, 1994, Université Denis Diderot, (Paris 7), 1994.

[14] Guitart, René, ""Sur les contributions de Charles Ehresmann à la théorie des catégories", in la Gazette des Mathématiciens, S.M.F., n°.13, février 1980, pp. 37-43.

[15] Guitart, René, Lair, Christian, "Limites et co-limites pour représenter les formules", Diagrammes, Vol. 7,1982 | Numdam | MR 685055 | Zbl 0535.03013

[16] Jonas, Friedrich, Histoire de la sociologie, Paris, Larousse,1991.

[17] Kittel, Gerhard, Theological Dictionary of the New Testament, Volumes I-X, WM.B. Eerdmans Publishing Company, 1967.

[18] Kleiber, Georges, "Anaphore - Deixis : deux approches concurrentes", Morel Mary-Annick, Danon-Boileau Laurent, dans La deixis, colloque en Sorbonne, 8-9 juin 1990, Linguistique Nouvelle, Paris, Presses Universitaires de France, 1992.

[ 19] Lalande André, Vocabulaire technique et critique de la philosophie, Paris, Presses Universitaires de France, 1ère édition : 1926, 14e édition : 1983.

[20] Lambek, J., et Scott, P.J., Introduction to higher order categorical logic, Cambridge studies in advanced mathematics 7, Cambridge, Cambridge University Press, 1986. | MR 856915 | Zbl 0596.03002

[21] Mac Lane, Saunders, Categories for the working mathematician, Graduate Texts in Mathematics, Springer-Verlag, 1971. | Zbl 0232.18001

[22] Martinet, André, Eléments de linguistique générale, Armand Colin, 3e édition, Paris, 1980.

[23] Simonin-Grumbach, Jenny, "Pour une typologie des discours", Kristeva Julia, in Jean-Claude Milner, Nicolas Ruwet, Langue, discours, société. Pour Emile Benveniste, Paris, Seuil, 1975.

[24] Sperber, Dan et WILSON, Deirdre, Relevance, communication and cognition, Oxford, Cambridge, Blackwell Publishers, 1986.