Premières réflexions sur les rapports entre la logique symbolique et l'informatique
Philosophia Scientiae, Volume 10 (2006) no. 1, p. 117-135

Georges Kalinowski, dans «Raison, entendement et philosophie»   [Kalinowski 1974, 125-127], isolait quatre fonctions d'une même faculté : l'intellect comme fonction de la connaissance intuitive, la raison (des anciens) comme fonction de la connaissance médiate, l'entendement fonction d'élaboration des sciences (au sens moderne) et la raison (des modernes) fonction d'élaboration de la philosophie ou au moins d'une partie de la philosophie. Kalinowski reconnaissait ainsi à la pensée ancienne et à la pensée moderne des contributions originales différentes. Le présent essai veut être un hommage à Georges Kalinowski, dans l'esprit de ces précisions : il donne lieu aujourd'hui, avec une brève introduction sur les rapports entre la logique de Boole et de Frege et les fondements de l'informatique, à une méditation que l'on prévoit beaucoup plus vaste sur les rapports entre logique aristotélico-thomiste, logique symbolique, mathématique, théorie des ensembles et informatique.

@article{PHSC_2006__10_1_117_0,
     author = {Bozzi, R.},
     title = {Premi\`eres r\'eflexions sur les rapports entre la logique symbolique et l'informatique},
     journal = {Philosophia Scientiae},
     publisher = {\'Editions Kim\'e},
     volume = {10},
     number = {1},
     year = {2006},
     pages = {117-135},
     language = {fr},
     url = {http://www.numdam.org/item/PHSC_2006__10_1_117_0}
}
Bozzi, R. Premières réflexions sur les rapports entre la logique symbolique et l'informatique. Philosophia Scientiae, Volume 10 (2006) no. 1, pp. 117-135. http://www.numdam.org/item/PHSC_2006__10_1_117_0/